Google

Google recadre les webmasters qui trichent avec les Évènements

Par Guillaume Thavaud - Publié le 30 novembre 2017

Cela fait déjà plusieurs années que Google encourage l’utilisation de balises sémantiques pour obtenir des résultats de recherche enrichis (rich snippets en VO). Parmi les types d’information qui sont prises en compte par Google, les évènements : concerts, pièces de théâtre, conférences, etc…  Ci-dessous un exemple de résultat enrichi avec des dates de concert.

extrait enrichi avec des dates de concert

Pour obtenir cela, il suffit d’ajouter dans le code source de sa page web des informations sur les concerts. Dans le cas du site infoconcert, on peut le voir en utilisant l’outil de test des donnés structurées proposé par Google (NB : le fait que Google détecte des erreurs n’empêche pas le balisage de porter ses fruits).

Je ne vais pas rentrer dans le détail, il suffit de se référer à la documentation Google pour savoir comment enrichir son code source.

Tricher dans le balisage des évènements

Google a décidé de taper du poing sur la table en publiant un article visant spécifiquement les webmasters qui utilisent le balisage Event pour insérer des annonces commerciales qui n’ont rien à voir avec un évènement. En fouinant un peu, voici le type de résultat qui doit être visé par Google (obtenu sur la requête « iphone discount december » : on voit bien que le résultat n’a pas grand chose à voir…)

Google considère que les soldes ne sont pas vraiment des évènements, et que c’est donc une « expérience trompeuse » pour les internautes, et annonce qu’il va appliquer des mesures manuelles pour y remédier. Un avertissement sera diffusé sur la Search Console du webmaster fautif.

Il y aurait-il eu des pratiques douteuses lors du Black Friday, suscitant ce coup de sang de la part de Google ? Après coup, il est difficile de savoir ce qui justifie cet agacement.

Le balisage structuré : bon ou pas pour le référencement ?

D’une manière générale, le fait d’avoir un balisage structuré dans son code source n’a pas d’impact sur le positionnement dans les résultats de recherche.

Par contre il est évident qu’un résultat de recherche enrichi est plus attractif pour l’internaute et l’incitera davantage à cliquer dessus, ceci a été prouvé par de nombreuses études. On aurait donc tort de se priver de cet outil, qui peut être utilisé de façon automatisée (notamment si on utilise un plugin WordPress).

Peut-on pour autant tout se permettre dans son code source ? Bien évidemment que non, Google garde la maîtrise de ses résultats de recherche et sanctionne ceux qui abusent du système. Dans son aide en ligne, il y a une page entière consacrée au Balisage structuré contenant du spam. Et il y a déjà eu des affaires de webmasters sanctionnés pour avoir triché avec les balises enrichies ! Voir par exemple cet article publié sur Abondance, en 2014.

Il faut aussi garder à l’esprit que Google peut décider à tout moment de supprimer les données enrichies dans les résultats de recherche (tout en conservant le résultat de recherche « brut » à la même position). Il ne faut donc pas forcément miser toute sa stratégie de développement sur cet artifice…