GoogleSEO

Recherche locale : Google n’a plus de frontières

Par Guillaume Thavaud - Publié le 31 octobre 2017

Le 27 octobre 2017, Google a annoncé une mise à jour importante concernant la géolocalisation de ses résultats de recherche. Désormais, quel que soit le moteur que vous utilisez (Google.fr, Google.com, Google.de), les résultats seront affichés en fonction de votre propre localisation. Vous aurez toujours les résultats dans la langue du pays où se trouve votre ordinateur ou smartphone (et tant pis pour vous si vous ne parlez pas la langue)…

Google affirme que cela n’a aucun impact sur le référencement, et que cela concerne plusieurs services : « Cette mise à jour va nous permettre de nous assurer que vous obtenez les résultats les plus pertinents, basés sur votre localisation, et cela correspond à la façon dont Google gère déjà les services sur un certain nombre d’autres plateformes, incluant YouTube, Blogger, Google Earth et Gmail, entre autres« .

Au passage, qu’en est-il du Droit à l’oubli ? Pour mémoire, cela implique que certains résultats de recherche sont retirés lorsque cela porte préjudice aux personnes. L’Europe voudrait que cette désindexation concerne toute les versions de Google, mais ce dernier persiste à ne rendre la mesure applicable uniquement au pays concerné. Puisque la notion de pays a disparu de Google, que va-t’il se passer ? Selon The Verge, qui a posé la question à Google, il y aura toujours un filtrage des résultats par pays. Simplement ce sera le pays où se trouve physiquement l’internaute qui fera foi, et pas la version du moteur de recherche.

Un drame pour le suivi du positionnement

C’est surtout au niveau du suivi des résultats que cela pose problème. Jusqu’ici, un entrepreneur qui vend ses produits en Europe et qui veut connaître son positionnement sur différents pays avait la possibilité d’aller sur Google.be et Google.fr et de comparer les résultats. Désormais il faudra aller modifier le paramétrage régional de Google à chaque utilisation pour choisir le bon pays. Pas très pratique ! D’autant que de surcroit, il est fortement conseillé de naviguer en mode anonyme (sans l’historique) sinon Google ne vous proposera pas le bon pays…

Autre problème : les logiciels de suivi de position vont-ils encore fonctionner avec des recherches par pays ? Et surtout, comment vérifier que les données fournies par ces outils de tracking sont correctes ? Cela va être bien compliqué pour les responsables marketing…

 

Conclusion

Il va être de plus en plus difficile d’avoir une idée de sa visibilité dans Google. Il y avait déjà les problèmes posés par la personnalisation des résultats : l’utilisation par Google de la localisation, de l’historique de recherche, du comportement fait que Mr Dupont ne voit pas les mêmes résultats que Mr Durand, bien qu’ils tapent la même requête.

Désormais il y aura un grand flou sur le moteur de recherche utilisé quand on fait une requête. Est-on bien dans Google France ? Est-ce que la géolocalisation ne va pas avoir quelques ratés et présenter des résultats de Google.be alors qu’on veut des résultats de Google.fr ?

Mesurer les performances est essentielle pour améliorer le SEO. Et là, on peut dire que Google vient de faire un sale coup au professionnels du référencement.