Internetréseaux sociaux

La guerre menée par Pinterest contre le Spam

Par Guillaume Thavaud - Publié le 23 février 2015

Victime de son succès et de sa simplicité d’utilisation, Pinterest est devenu un réseau très utilisé par les Spammers, qui n’hésitent pas à créer des profils bidon et à piéger les internautes avec des offres de régime miracle et articles de mode à prix discount.

blackops-pinterest

Face à eux, l’équipe anti-spam de Pinterest s’est organisée, comme l’explique un article publié sur le blog Pinterest. Les Black Ops veillent au grain ! A ce sujet, on peut consulter le « documentaire » de Pinterest, où des techniciens en armure de combat affrontent des Spambots. Voilà une entreprise qui assume complètement son côté geek et décalé…

Les équipes de Pinterest sont capables d’identifier les faux utilisateurs et d’observer ce qui se passe en temps réel grâce à un outil de surveillance appelé Stingray. En quelques minutes, les Black Ops peuvent repérer les publications massives de spam et créer des règles qui effacent les données publiées, sans nuire aux publications des vrais internautes. Le logiciel est d’ailleurs capable de fonctionner de mieux en mieux sans assistance humaine, et de réduire le spam au point où il n’est plus utile de le mesurer… Lancé depuis 6 mois, le système est capable de traiter 99,99% du spam !

Pourquoi tant d’efforts contre le spam dans Pinterest ?

Le fonctionnement de Pinterest fait que c’est très facile de spammer. Tout d’abord, beaucoup d’utilisateurs utilisent des pseudos, et Pinterest ne pousse pas spécialement à l’utilisation de son vrai nom (contrairement à d’autres réseaux tels que Facebook, où il fortement conseillé d’utiliser sa vraie identité). Il faut dire que Pinterest n’a pas pour vocation de permettre aux internautes de discuter les uns avec les autres (même si c’est possible, via les commentaires des épingles).

Par ailleurs, les sites web vers lesquels renvoient les épingles ne sont pas très contrôlés et il n’y a pas de preview pour les internautes. Ceci fait que quand on voit une jolie photo et qu’on clique dessus, on n’a aucune idée de ce qu’on va obtenir sur le site. D’où coup, on peut être facilement dirigé vers un site de Spam alors qu’on croit avoir cliqué sur une photo de produit de marque (La protection du droit d’auteur n’étant pas du ressort du Pinterest, il ne s’occupe pas de savoir si les épingleurs ont le droit ou non d’utiliser des photos de produit officielles. Tout au plus pourra-t’on signaler le problème à Pinterest et faire désindexer les photos en cas d’abus)

Voici un exemple de Spam sur des sacs Louis Vuitton, on imagine bien que ces épingles ne pointent pas vers une boutique officielle !

spam-vuitton-pinterest

Bref, il y a du travail ! Comme partout ailleurs, les spammeurs se sont engouffré dans la place et Pinterest a bien besoin de redorer son blason. Il faut dire que l’entreprise est en train de monter au firmament des réseaux sociaux. D’après Wall Street Journal. Pinterest pourrait bientôt réaliser une nouvelle levée de fonds de 500 millions de dollars, ce qui porterait sa valeur à 11 milliards de dollars ! L’entreprise est devenu un gros business, grâce à son système d’épingles sponsorisées (cette fois ce sont des boutiques officielles qui payent pour faire apparaitre leurs annonces) et Pinterest compte actuellement plus de 500 salariés à travers le monde.