GoogleInternet

Projet Loon : Google in the Sky…

Par Guillaume Thavaud - Publié le 20 avril 2015

Regarde dans le ciel ! C’est un réseau internet ! Parmi tous les projets développés par le X Labs de Google (il y a un côté X-Men), le projet Loon fait partie des plus intrigants. On pourrait croire à un poisson d’avril, mais c’est très sérieux… Loon a pour ambition d’utiliser des ballons stratosphériques pour créer une connexion internet flottante, et apporter le web à des régions très reculées. Un projet délirant (Loon vient à la fois de l’adjectif loon=dingue et de balloon) qui est en passe de se concrétiser…

projet-loon
Google vient en effet de donner des nouvelles de Loon, et annonce la mise en service courant 2015. La fabrication et le lancement de ballons ont été optimisés, et plusieurs tests concluants ont été menés en Nouvelle-Zélande dés 2013, puis en Australie, Afrique du Sud, Chili… Le CNED est de la partie et apporte son expertise en matière d’analyse de données.

Concrètement, chaque ballon a une longévité d’une centaine de jours, et son rôle est de transmettre le signal internet à d’autres ballons, jusqu’à ce que le signal parvienne à l’utilisateur final (un simple smartphone suffit) et en 3G. Les ballons sont téléguidés de façon à assurer un maillage optimal dans le ciel (espacement requis de 40 km).

L’objectif est de fournir du web à des sites dépourvus d’infrastructures techniques, comme par exemple une école de campagne (ci-dessous, Loon procure une connexion web à une école au Brésil)

loon-ecole-bresil
Une intention louable, qui soulève néanmoins un certain nombre de questions : le ciel va-t’il se remplir de ballons Google ? Qui va pouvoir se payer cette technologie de pointe ? En tout cas, compte tenu de l’altitude de ces points relais, il y a peu de risques pour la santé humaine 😉