InternetMobileSEO

Référencement mobile : le cas Le Bon Coin

Par Guillaume Thavaud - Publié le 27 avril 2015

Déployé depuis une semaine, le nouvel algorithme de classement dans Google Mobile commence à faire des dégâts… Parmi les perdants, Yooda pointe le site Le Bon Coin, qui aurait perdu 34% de visibilité dans les résultats de recherche mobile (chiffre qui a d’ailleurs été démenti par le directeur du Bon Coin). Or le site de petites annonces possède un site web optimisé pour l’affichage mobile, à l’adresse http://mobile.leboncoin.fr. Que s’est-il passé ?

Choisir de créer un site dédié à l’affichage mobile plutôt que de refaire un site web existant et le rendre responsif n’est pas en soit quelque chose de problématique pour le référencement.

site-mobile-le-bon-coinBeaucoup de sites et de portails ayant déjà une certaine ancienneté ont choisi cette solution, car il est parfois plus simple de créer un nouveau site que de refaire un site entier. Cela permet aussi d’avoir un contenu différent (et plus simple) que celui de la version Desktop.

Ainsi, si l’on consulte la version mobile du Bon Coin, il n’y a rien de spécial à signaler : le contenu s’affiche correctement, la navigation est claire, le temps de chargement est raisonnable… Rien qui puisse rebuter un googlebot version mobile.

Les problèmes se posent en fait dans la connexion entre le site desktop et le site mobile : si les 2 entités sont gérées de façon autonome, sans être reliées entre elles, Google ne peut pas deviner qu’il existe un site mobile alternatif à la version pour ordinateur. Nous allons voir pourquoi…

Pas de redirection entre les deux sites

leboncoin-version-desktop-sur-mobileLorsqu’un mobinaute visite le Bon Coin, il ne va pas s’amuser à taper la bonne URL dans la barre d’adresse. Il va cliquer sur le premier lien qu’il trouve, depuis une recherche Google ou depuis un réseau social par exemple. En conséquence, il est impossible de s’assurer que les mobinautes accéderont à mobile.leboncoin.fr plutôt que leboncoin.fr.

Or actuellement il n’existe aucune redirection du site desktop vers la version mobile, un mobinaute restera bloqué sur www.leboncoin.fr (qui est illisible sur un téléphone). Circonstance aggravante, il n’existe aucun lien visible permettant d’accéder à la version mobile.

Dans son guide en ligne, Google conseille de détecter l’origine du visiteur et de le rediriger vers la version mobile, par une redirection HTTP (idéalement en 302) ou Javascript. Cette redirection doit se faire page à page (il est fortement déconseillé de renvoyer tous les visiteurs vers la page d’accueil mobile).

Comme exemple de bonne pratique, on peut observer ce qui se passe quand on cherche à consulter une URL du site lemonde.fr depuis son téléphone : on est renvoyé vers la page correspondante sur mobile.lemonde.fr

Pas d’annotation HTML

Les annotations HTML placées dans la section <head> du code source sont un moyen très simple d’indiquer aux moteurs de recherche qu’il existe une version mobile du site. Ces techniques sont d’ailleurs conseillées par Google.

Sur www.leboncoin.fr, qui est le site principal, il faut utiliser cette syntaxe:

<link rel="alternate" media="only screen and (max-width: 640px)"
href="http://mobile.leboncoin.fr" >

Sur la version mobile, il faut utiliser la syntaxe suivante :

<link rel="canonical" href="http://www.leboncoin.fr" >

Évidemment, ces annotations doivent se faire page à page (d’une URL mobile.leboncoin.fr/xxx vers une URL www.leboncoin.fr/xxx). Si on ne le fait pas, on risque d’entrainer la désindexation d’une partie des pages de l’index Google.

Quand on regarde le code source du boncoin.fr, on constate l’absence de ces balises. D’ailleurs le contenu du <head> semble dater de plusieurs années (balise abstract, balise keyword…)

code-source-leboncoin

Conclusion

Le Bon Coin était presque au point pour franchir sans encombre le nouvel algorithme Google. Il manquait juste les redirections et les annotations HTML…  Ceci montre qu’il n’est pas inutile de penser à l’expérience utilisateur, et à la façon dont un mobinaute doit pouvoir accéder au bon contenu. Ces points sont également bénéfiques pour le référencement dans Google.