Wordpress

WordPress 4.4 (Clifford) : quoi de neuf ?

Par Guillaume Thavaud - Publié le 9 décembre 2015

Après une phase de test, la version 4.4 de WordPress, baptisée Clifford (d’après le musicien de jazz Clifford Brown) est disponible. Si votre site est configuré pour faire les mises à jour automatiquement, vous avez dû en être informé avec un email de ce type (sinon, c’est qu’il vous faudra faire la mise à jour manuellement).

mise-a-jour-wordpress-4.4

Il n’est pas inutile de rappeler qu’il faut toujours faire les mises à jour WordPress, ne serait-ce que pour des questions de sécurité !

De visu, la version 4.4 n’apporte pas de choses révolutionnaires pour l’utilisateur, mais il y a néanmoins plusieurs ajouts sympathiques en termes de fonctionnalités.

Un nouveau thème, Twenty Sixteen

Le nouveau thème créé avec WordPress (fourni d’office avec toute nouvelle installation, sinon il faut le récupérer sur https://fr.wordpress.org/themes/)  est assez classique, et semble pensé avant tout pour la création de blogs. Un thème fonctionnel, pensé pour être mobile-friendly, et qui dispose de plusieurs réglages sympathiques au niveau des couleurs.

twenty-sixteen-wordpress

Des images responsives

Ça, c’est une nouveauté très intéressante, et qui ne nécessitera aucune intervention de l’utilisateur. Il y a quelques temps, j’avais parlé de la problématique d’avoir des images vraiment responsives dans WordPress. L’utilisation de l’attribut srcset n’était alors possible qu’en installant des plugins, bien que WordPress génère nativement des images de différentes tailles à chaque upload.

Désormais WordPress gère comme un grand le srcset, et c’est donc l’image de la taille la mieux appropriée qui s’affichera sur votre écran de navigation, que vous soyez sur smartphone, tablette ou ordi. Une vraie avancée pour le temps de chargement, car on aura alors des images légères, de petites dimensions, sur un petit écran, plutôt qu’une grosse image réduite en pourcentage.

De nouveaux embeds

Grâce à sa collaboration avec des sites tiers, WordPress accepte l’intégration de contenu en copiant collant un simple lien à l’intérieur de la zone d’édition. Très pratique pour les utilisateurs qui ne sont pas très familiarisés avec les Embeds classiques, qui reposent sur le copier-coller de morceaux de code source. Par exemple, pour coller la publication Twitter ci-dessous, il m’a suffit de coller le lien obtenu dans Twitter.

C’est pratique, et le nombre de plateformes prises en compte par WordPress ne cesse d’augmenter. Parmi les médias pris en compte, on peut citer Twitter, Dailymotion, Youtube, Instagram, Vimeo…

Et le REST

Pour finir, une nouveauté qui n’intéressera que les spécialistes : WordPress 4.4 intègre une nouvelle API REST qui permettra aux développeurs de créer de nouvelles applications autour des sites WordPress. Cette nouvelle version de l’API, dont seule la première partie est livrée, fait partie d’un projet ambitieux de refonte complète du framework WordPress, comme cela a déjà été le cas sur la version en ligne (wordpress.com). Le dernier plugin WP REST API permet déjà d’effectuer des lectures et mises à jour de données sur WordPress, en utilisant des requêtes HTTP Get. Un nouveau jouet pour les développeurs !

WordPress-REST-API