GoogleSEO

Le point sur Google My Business

Par Guillaume Thavaud - Publié le 27 octobre 2017

Suite à la dernière mise à jour de Google My Business, j’ai eu envie de faire le point sur cet outil très pratique, et qui peut rapporter gros en termes de référencement.

Google My Business est un service gratuit, qui permet aux propriétaires d’établissement de développer leur visibilité sur la recherche localisée dans Google. C’est en fait la fusion de 2 services : Google+ Local (qui permettait de créer une page entreprise géolocalisée dans le réseau social Google+) et Google Adresses (qui permettait de gérer sa fiche dans Google Maps).

Au début, il y avait Google Maps, et une multitude d’adresses d’artisans, entreprises et prestataires de services, qui était automatiquement récupérée par Google pour créer de petites fiches d’annuaire, et étoffer les résultats de recherche. Petit à petit, Google a donné aux propriétaires la possibilité d’agir sur leur fiche, par le biais de services tels que Local Business Center, puis Google Adresses, puis enfin Google My Business. Fondamentalement il s’agit toujours de la même chose : gérer une fiche localisée, qui sera affichée dans les résultats de recherche Google Maps.

Quel est l’intérêt ?

Une fiche bien renseignée permet de se positionner dans les résultats de recherche locale… Vous avez déjà sûrement vu de tels résultats apparaître dans les résultats de recherche classique. Pour cela il suffit de taper une requête sur un restaurant, ou une prestation de service. Même plus la peine de spécifier un lieu, car Google se sert de la localisation détectée à partir de votre navigateur (pas toujours fiable, il est vrai).

On peut donc occuper la première page de résultats de Google (et même être classé au-dessus des résultats de recherche classique) sans même avoir de site web !

D’ailleurs même si vous avez un site web, il est certainement très utile de faire connaître votre adresse aux internautes, de façon à ce qu’ils viennent vous voir. C’est même carrément indispensable quand on pense aux mobinautes, qui vont en plus utiliser les fonctionnalités GPS proposées par leur smartphone.

Comment créer sa page Google My Business

Avant toute chose, il vous faut un compte Google (logique). Celui-ci peut être associé à un email professionnel (contat@mon-entreprise.fr) mais ce n’est pas une obligation.

Ensuite deux méthodes s’offrent à vous :

Revendiquer un établissement

C’est la méthode la plus simple… Il y a de bonnes chances que votre établissement existe déjà dans Google Maps. Pour cela, faites une recherche avec votre nom d’établissement et adresse, et regardez ce qui apparait. S’il existe déjà quelque chose, un bloc local apparaitra dans les résultats de recherche, et si l’établissement n’appartient à personne, il y aura un lien « Vous êtes le propriétaire de cet établissement ? ».

Il suffit ensuite de cliquer sur ce lien et de suivre la procédure pour récupérer la gestion de sa fiche.Ceci nécessitera de prouver que l’on est le propriétaire : pour cela Google envoie un courrier à l’adresse indiquée ou téléphone au numéro affiché, afin de donner un code de validation. Pas de code, pas de validation de fiche, celle-ci restera non visible par les internautes.

Créer une nouvelle fiche My Business

Rendez-vous sur https://www.google.fr/intl/fr/business/ et suivez les instructions… Il ne devrait pas y avoir de difficultés particulières pour créer une nouvelle fiche. Si ce que demande Google ne vous semble pas clair, n’hésitez pas à consulter l’aide en ligne sur la création d’établissement.
A noter que la 1ère étape consiste à rechercher une adresse dans Google Maps : si votre établissement existe déjà, vous serez amené à le revendiquer (voir précédemment).

Optimiser sa fiche Google My Business

Il ne suffit pas de créer une fiche pour être bien référencé dans Google Maps, encore faut-il l’optimiser un petit peu…

  • Coordonnées : c’est la base… Assurez-vous que toutes les coordonnés sont présentes (adresse, téléphone(s)) et exactes !
  • nom de l’établissement : normalement il faut que le nom de la fiche corresponde à la raison sociale, mais on peut y glisser un ou deux mots clés. Par exemple « restaurant La bonne marmite » au lieu de « La bonne marmite ». Mais n’abusez pas !
  • catégorie : c’est du bon sens… choisissez parmi les catégories proposées par Google celle qui vous correspond le mieux
  • horaires : ce point est jugé très important par Google, et il donnera lieu à l’affichage d’informations telles que « ouvert aujourd’hui » ou « établissement fermé ». Si vous prenez des vacances, pensez à modifier vos horaires d’ouverture !
  • image : les images sont également très importantes, pour mettre en confiance l’internaute. Par défault, Google proposera des illustrations de type Street View, pas très jolies… Vous pouvez compléter avec des photos prises de l’intérieur de l’établissement (salle de restaurant, présentoir…)
  • Les avis : Google tient compte des avis laissés par les internautes, mais aussi des avis donnés sur des sites spécialisés, tels que Trip Advisor. Il va donc falloir vous transformer en community manager pour gérer les mécontentements et inciter vos clients fidèles à laisser un petit mot d’appréciation.

Allez plus loin avec My Business

Pour favoriser l’interactivité entre gérant et internautes, Google a introduit plusieurs fonctionnalités intéressantes :

Publier des articles

My Business se transforme peu à peu en mini site internet… Il est en effet possible de publier des articles depuis l’interface d’administration.
Pour cela, utilisez le menu « Créer un Post », qui vous permettra de créer une actualité comportant une image, une description et en option un bouton d’incitation (« en savoir plus », « réservez »…) qui pointe vers une page web (il faudra donc avoir un site web en parallèle). Vous pouvez aussi créer un évènement (comme des promotions exceptionnelles sur une période donnée).
Pour en savoir plus, consultez l’aide en ligne de Google.

Un bouton Réservation

Cette fonctionnalité est en cours de déploiement aux Etats-Unis… Elle permet d’afficher un bouton « réservation » sur sa fiche, et ceci sans passer par un site web.
Ce service est proposé grâce à un partenariat entre Google et plusieurs centrales de réservation.Cette fonctionnalité fort intéressante a été annoncée sur le blog officiel Google et la procédure est relativement simple (on choisit un fournisseur dans la liste). Nul doute qu’elle sera très appréciée des restaurateurs, coiffeurs et autres prestataires.

Conclusion

Il y aurait encore énormément de choses à dire sur cet outil de création de fiche locale (liens sponsorisés, création de site web à partir de sa fiche locale, utilisation des services d’un photographe certifié…) mais ce qui est sûr c’est que c’est un outil absolument indispensable pour toute entreprise qui a une présence locale, et reçoit des clients. De plus c’est gratuit, et cela ne nécessite pas de passer beaucoup de temps (contrairement à la gestion d’un site web).