GoogleSEO

Les revers de Google sur la Search Box

Par Guillaume Thavaud - Publié le 24 octobre 2014

C’était en septembre 2014… Sur son blog officiel, Google détaillait une petite mise à jour de son interface, à savoir la possibilité de voir apparaitre un moteur de recherche à l’intérieur des résultats de recherche, sur des requêtes liées à un nom de marque ou d’entreprise. Cette nouveauté permet aux internautes de mieux rechercher la page qui les intéresse, sans passer par le moteur interne du site web. Ce qui pose différents problèmes aux éditeurs de site.

Exemple de SearchBox dans Google :

searchbox-laredoute

Qu’est-ce qui pose problème ?

L’OIP (Open Internet Project), qui est un regroupement d’éditeurs français et allemands en lutte contre Google, reproche les choses suivantes à la SearchBox :

  1. Dans certains cas (par exemple pour Leguide.com ou ldlc.com), l’utilisation de la SearchBox ne renvoie pas directement vers le site web, mais vers une page de résultats Google. L’OIP considère que c’est du détournement de trafic et un manque à gagner pour le site web. De plus, sur ces pages de résultat intermédiaires, on a constaté la présence de publicités qui ciblent des sites concurrents du site initial…
  2. Tous les sites n’ont pas droit à leur SearchBox, il y a donc inégalité de traitement. Pour être complet, Google explique que pour profiter de cet outil, il faut implémenter des balises sémantiques spéciales dans le code source de son site. Mais d’après ce que j’ai constaté, ce n’est pas parce qu’un site ne possède pas ces balises qu’il est privé de SearchBox, Google se débrouille très bien sans… (au passage, Google ne se prive pas de proposer son système pour des sites de téléchargement illégal, bel esprit !)
  3. Un point clé que je rajoute concerne les suggestions de recherche. Dans la SearchBox, l’internaute reçoit des suggestions de recherche proposées par Google, qui ne sont pas forcément aussi pertinentes que celles qu’il pourrait avoir sur le site.

Par exemple, voici différentes suggestions obtenues pour Priceminister, dans Google et sur le site :

suggestions-searchbox
suggestions-priceminister

 

Et alors ?

Chose exceptionnelle, Google a reculé devant l’OIP, et devrait proposer dans les prochains jours la possibilité de désactiver la SearchBox (probablement via Webmaster Tools, où l’on peut déjà gérer ses sitelinks).

Ceci montre que Google a de plus en plus de mal à imposer ses idées, confrontés à des groupes d’influences tels que l’OIP, mais aussi les e-journalistes spécialisés. Le risque est minime de perdre des parts de marché en tant que moteur de recherche, mais Google c’est aussi d’autres services, comme les Adwords, Youtube, Google Maps, Gmail…

Si les professionnels se fâchent avec Google, ils pourraient bien utiliser d’autres services (j’ai évoqué le cas de Youtube qui se fait grignoter par Facebook).

Edit du 27/10

Google propose désormais d’insérer une balise spéciale sur sa page d’accueil, pour bloquer l’affichage de la SearchBox :

<meta name="google" content="nositelinkssearchbox">

Plus d’informations sur WebRankInfo